Atelier bébé

Atelier Shantala – l’art de masser son bébé

Selon la tradition ayurvédique

 

Selon l’ayurvéda, un bébé est une personne consciente, tout aussi évolué, voire plus que ses parents ou la société qui l’entoure. C’est pourquoi la maternité et les attentions portées à la mère et à son enfant sont élevées à un niveau presque sacré.

Le massage ayurvédique est un véritable acte de prévention physique et psychologique, assurant la santé d’un enfant à tous les niveaux de son être. Grâce à son intuition, la maman peut parvenir, par le contact, à déceler chez son bébé certains troubles bien avant qu’ils ne se manifestent.

Le massage du bébé se pratique dès le 28e jour après la naissance. C’est la grand-mère qui, traditionnellement, transmet ses connaissances et enseigne les gestes aux parents.

Les nombreux bienfaits

Le massage offre à l’enfant une communication et un dialogue avec sa mère et son père, et contribue à son équilibre général. Il procure un sommeil paisible au bébé, une conscience de l’unité de son corps et une excellente stimulation sensorielle, qui lui donne une grande réceptivité. Il ouvre, étire et détend le corps ; il soulage les tensions auxquelles le bébé est sensible, la fatigue ou le bruit. Il donne de la vitalité, rassure et offre un climat de confiance et de sécurité. Ainsi, par son action sur le système nerveux, le massage serait une excellente prévention contre certaines maladies psychosomatiques.

 

Par les mouvements réalisés et par l’huile (sésame), le massage favorise la circulation des liquides internes : le sang, la lymphe et le liquide céphalo-rachidien. Il renforce et tonifie les muscles, les détend et les assouplit ; il élimine les tensions et les blocages. Il consolide les articulations, nourrit les os et structure le corps de l’enfant. La peau est nourrie, sur un plan physiologique et affectif : elle devient saine, souple et satinée. L’ensemble de l’organisme du bébé est renforcé, sa croissance est stimulée.

En activant et en renforçant le métabolisme, le massage participe à une élimination efficace des toxines du corps. Par la détente qu’il procure, par le bien-être qu’il apporte, il est également une aide inestimable pour évacuer les tensions ou « toxines émotionnelles ».
Le massage du bébé favorise la digestion, soulage les désagréments ou la constipation.

SHANTALA 500X306

 

 

 

 

  • Un moment en famille

Au sein d’une même famille, chacun, et non seulement la mère, peut participer à un atelier-bébé : le père, évidement, mais aussi les frères et sœurs, et les grands-parents. L’état d’esprit de la maman ou du papa qui va masser son bébé est essentiel. Le calme et la joie en feront un moment véritablement unique. Par le massage, il existe une forme d’osmose entre le parent et son enfant, leurs états d’âme se transmettent. Réservez donc à votre bébé les moments où vous vous sentez bien, avec un moral au beau fix!

Le moment idéal pour un atelier-bébé est avant tout un moment où le bébé et ses parents sont disponibles sur le plan physique comme sur le plan psychique. Si bébé a faim, s’il est fatigué, si les parents sont pressés, le bien-être ne sera pas maximal. Selon les famille, le massage s’effectue lors d’un soin ou d’une toilette, le soir ou le matin, avant ou après le bain. C’est à vous de trouver le moment idéal, selon votre réceptivité. Il est préférable d’attendre une demi-heure au moins après un repas.

 

  • L’atmosphère

La préparation du lieu, de la pièce où va se dérouler l’atelier-bébé, le soin apporté à l’atmosphère, à la lumière, à la couleur, à la chaleur et à la musique, va contribuer à la réussite du massage et à l’éveil de ses cinq sens. Ménagez-vous un petit coin confortable, au sol, accueillant et bien chauffé. Gardez à portée de mains des couches, des vêtements de rechange, des linges, de l’huile, des jouets et un peu d’eau. L’huile sera tiède au chaude, selon la saison et la constitution de votre enfant.

  • Bien s’installer

Le massage que vous prodiguez reflète votre propre état. Commencez par bien vous installer pour être libre de vos mouvements, stable et souple. Votre corps fera alors partie intégrante du massage, vos mains en seront un prolongement et les mouvements naîtrons de l’intérieur.
Le confort de votre bébé sera le premier pas vers sa détente.

 

La qualité du geste

Ce qui fait la réussite d’un massage se situe bien au-delà du simple mouvement des mains. Le plus souvent,bv000004 le massage ou le toucher de son enfant est naturel pour une maman. Laissez-vous guider par votre intuition, soyez attentive aux réactions de votre bébé.

Si votre attitude intérieure est juste, votre geste le sera lui aussi.

Kiran Vyas

 

Un démarrage pas à pas

Si votre bébé n’est pas habitué aux massages, les premières séances seront courtes, entre cinq et dix minutes. Peu à peu, il appréciera des séances plus longues, de vingt à trente minutes. Mais de toute façon, c’est votre bébé qui décide.
L’intuition et l’amour restent vos meilleurs guides.
C’est votre bébé qui est au centre du massage et non pas le massage et ses techniques, encore moins l’adulte et ses connaissances.
C’est votre bébé qui doit s’épanouir.
En général, on dit que l’on peut commencer un massage par les extrémités, les mains ou les pieds, ou par le cœur.

 

Le nombre de séances

Pour apprendre à masser son bébé, le nombre de séances varie d’une personne à l’autre, selon qu’il s’agit ou non d’un premier bébé, selon l’état de confiance du parent, selon le caractère de l’enfant et sa réceptivité au massage.
Pour ses seuls aspects pratiques, le massage est assez facile à intégrer : tandis que certains se sentiront à l’aise après une à deux séances, d’autres auront besoin d’être accompagnés plus longtemps, pour se sentir en confiance et accéder à une compréhension profonde de ce moment d’échange. A chacun d’évaluer ses besoins.

 

Quelques étirements

Après la séance de massage, vous pouvez proposer quelques étirements à votre bébé. Ils vous rappelleront des postures de yoga qui, en réalité, sont des positions naturelles pour un bébé, des petits jeux qui permettront à votre enfant de découvrir son corps.

 

Contre-indications

Ne massez pas votre bébé en cas de problème de peau (eczéma purulent).
Un bébé est rarement disponible quand il est malade. Évitez de le masser en cas de fièvre ou de trouble passager ; laissez son corps récupérer de lui-même.

 

Extrait du livre « Massages pour bébé » de Kiran Vyas.

Réservez un atelier bébé

1 heure

60 euros

Massage en institut

Profitez de l’ambiance de Tapovan, l’institut pionnier de l’ayurvéda en France. Le centre est aussi une librairie et un salon de thé indien.

Massage à domicile

Restez tranquillement chez vous ! Je viens à votre domicile pour vous donner votre massage.

http://beberelax.com/
juillet 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Une question sur les ateliers Shantala ?
Contact