c3a9pices-indiennes-via-utile-fr

Les poudres et les pâtes de massage pour bébé

Choisissez de bons produits

L’huile à un pouvoir de pénétration dans l’organisme important. Il est donc primordiale d’utiliser une huile d’exelente qualité. Préférez pour votre bébé ce qu’il y a de plus simple et de plus naturel. Pour les huile, pour les plantes et autres ingrédients, soyez intransigeant sur la qualité. Vous pouvez vous fournir dans les magasins de produits biologiques – ou dans tout autre magasin dont la qualité des produits est fiable -, au rayon des « huiles alimentaires ». Vous y trouverez une gamme d’huiles végétales, de label bio, de première pression à froid, sans additifs ni pesticides.

Des farines

La farine de pois chiches, que vous trouverez dans les magasins de produits biologiques, sert quelques fois, après le massage, pour retirer l’excédent d’huile; elle s’utilise en frictions très douces pour respecter l’épiderme délicat de votre bébé. Mélée  à du yaourt ou du lait et à du curcuma, elle nettoie la peau et la rend douce et claire; ce mélange maintient la fraîcheur du corps.

Des plantes et des poudres

En hiver, en cas de rhumes ou d’affections du nez, de la gorge ou de la poitrine, vous pouvez utiliser de l’huile chaude dans laquelle vous avez fait infuser du « thym indien » (ajowan); cette plante de la famille des ombellifères possède des propriétés chauffantes et antiseptiques.
La poudre de curcuma a des vertus aseptisantes; elle protège des effets de la pollution, prévient les petits problèmes de peau de votre bébé et en améliore la couleur et l’éclat; vous la trouverez dans les épiceries orientales.
La poudre de santal est apaisante et rafraîchissante; elle calme et rehausse l’éclat et la beauté; elle n’est malheureusement pas très accessible en Occident. Quand à l’argile, elle est parfois utilisés chez l’enfant, ainsi que le talc, dans les pays chaud.

Préparez votre propre pâte

En inde, la maman allonge son bébé sur ses jambes nues ou sur des linges fins avec lesquels elle prépare un petit matelas. elle surélève légèrement sa tête, puis le lave, en versant sur lui de l’eau comme pour une petite douche, y compris sur le crâne. La pâte confectionnée au préalable fait office de savon doux. C’est seulement quand il est propre que la maman laisse son bébé jouer dans un récipient d’eau propre. Il bénéficie alors des bienfaits de l’élément eau sans les impuretés de la toilette.soin-capillaire-ayurvédique
Ingrédients:
• 1 cuillère à soupe de farine de pois chiches;
• 1 demi-cuillère à café de curcuma en poudre;
• 1 ou 2 cuillère à soupe, selon l’épaisseur, de yaourt ou de crème fraiche;
• 1 cuillère à café de miel.
Ajoutez de l’eau de rose en quantité suffisante afin d’obtenir une pâte crémeuse et facile à étaler.

 

Les huiles de massage

La culture occidentale tend à rejeter ce qui est gras et luisant. C’est la raison pour laquelle certains parents massent leur bébé avec une crème hydratante plutôt qu’avec une huile: or, cela ne présente pas le même intérêt et ne produit pas le même effet. En ayurvéda, les huiles possèdent de nombreux bienfaits.

Les plus utilisées

L’huile de sésame est la plus adaptée. C’est l’huile de base des massages ayurvédiques: chaude et fluide, elle laisse la peau satinée et possède des propriétés bactéricides. Elle ralentit le vieillissement de la peau, augmente son élasticité et possède un grand pouvoir antioxydant.
L’huile de carthame est riche en acide gras et en vitamine E, un antioxydant: elle s’utilise en cas de petits problème de peau, d’eczéma sec peu étendu.
L’huile d’amande douce est la plus connue; douce et assez grasse, elle reste à la surface de l’épiderme. Elle est adaptée aux bébé qui ont la peau sèche. Elle assouplit la peau, calme les démangeaisons et active le renouvellement des cellules.
L’huile d’olive est assez épaisse, grasse et chaude; elle protège et fortifie la peau.
L’huile de noisette est nourrissante et calmante; elle est riche en vitamine E. Elle pénètre mieux dans l’épiderme que l’huile d’olive.
L’huile de noix de coco est employée dans les pays chauds car elle possède des propriétés rafraîchissantes. Elle est vendue dans les épiceries indiennes et strictement réservée à un usage externe.

Composez vos propres huiles

Pendant la saison chaude:
•1 part d’huile de sésame ou d’huile d’amande douce
•3 parts d’huile de noix de coco

Pendant la saison froide:
•70 cl d’huile de sésame
•20 cl d’huile de « thym indien »
•5 cl d’huile de moutarde
•5 cl d’huile d’amande douce

En toute saison, les huiles suivantes apportent un bien-être général:
•10 g de fleur de calendula (en vente en herboristerie), macérée dans 100 ml d’huile de sésame;
10 g de fenugrec (en vente dans les épiceries orientales ou les magasins de produits biologiques), macéré dans 100 ml d’huile de sésame.
Les fleurs de calendula et le fenugrec favorisent la croissance et sont bénéfiques pour le peau. Des huiles obtenues à partir de macération d’ortie sont également très intéressantes.

 

Extrait du livre « Massages pour bébé » de kiran Vyas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>